Mon chat a de la fièvre, que faire?

chat fièvre

Une fièvre n’est pas propre à l’homme. Même les animaux peuvent en être atteints. Les causes et les manifestations peuvent être similaires sur certains points et différentes sur d’autres. Nous faisons le point dans cet article, afin de vous guider si la température de votre chat semble dépasser la normale. En effet, ce symptôme ne doit pas être traité à la légère, car comme chez l’homme, il peut révéler un malaise bien plus profond.

 

Identifier une fièvre chez son chat

La température de référence n’est pas la même que chez l’homme. En effet, elle est de 37°C chez l’humain tandis qu’elle est aux environs de 39°C chez le chat. Cependant, n’importe quelle hausse n’est pas une fièvre. Il faut tenir compte de l’environnement dans lequel se trouve votre chat. Connaitre les éléments constituant les environs qui entourent son espace est essentiel. Par exemple, s’il effectuait un bain-de-soleil, il est tout à fait censé de constater que sa température corporelle excède un peu la normale.

 

Une fois que vous aurez établi qu’il se trouvait dans un environnement qui n’était pas de nature à fausser les résultats, vous pourrez réellement chercher à savoir s’il a une fièvre ou non.
Pour cela, la meilleure méthode est de se servir d’un thermomètre rectal. L’idéal est le thermomètre avec un bout qui soit souple. Ce matériel est plus pratique. Sachez qu’il n’y a lieu de s’affoler que si celui-ci indique une température supérieure à 39,5°C.

 

Des symptômes supplémentaires qui peuvent alerter

D’autres symptômes doivent également inciter le doute, car ils sont souvent révélateurs d’une hausse de la température interne :

  • L’augmentation du rythme cardiaque et de la respiration ;
  • Perte d’appétit durant une certaine période ;
  • Gencives pâles ;
  • Refus de vivre en société ;
  • Autres signes accompagnateurs tels que le vomissement, la toux ou la perte d’équilibre.

 

Soigner la fièvre de son chat

La fièvre n’est pas une maladie chez votre félin. Elle n’en est souvent que la manifestation. Aussi, pour le soigner, il est préférable de consulter un vétérinaire. Ce spécialiste des animaux domestiques vous aidera à identifier la cause réelle de l’état de votre chat. En effet, il se peut que cet état soit dû à une infection de type bactérienne ou virale, voire pire. Le traitement de l’origine de la fièvre devrait normalement avoir des conséquences directes sur elles.

 

Cependant, en attendant, vous pouvez pallier sa chaleur de diverses manières.

  • Mettez-le dans une pièce où il sera suffisamment aéré et où il n’aura pas plus chaud. Vous pourrez ouvrir des volets en plus à cet effet ou même mettre le ventilateur ;
  • Il est tout aussi important qu’il boive suffisamment d’eau. S’il ne le fait pas de sa propre volonté, vous pourrez le faire à sa place, au moyen d’une seringue, par exemple.

 

Dans tous les cas, n’administrez aucune substance chimique sans en avoir eu le feu vert de son vétérinaire surtout les médicaments. Ils peuvent être contre-indiqués face à la réelle cause de la fièvre. Cela peut parfois entrainer de graves conséquences, voire même des risques de mortalité chez votre animal. La seule chose que vous pourrez donner à votre chat, ce sont des vitamines destinées à renforcer ses défenses, en particulier les vitamines B.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.