Comment calmer un cheval nerveux?

Cheval nerveux

Le cheval fait partie des espèces animales les plus sensibles qui soient. Tout peut le chambouler, surtout son environnement ainsi que les personnes humaines en interaction avec lui. Il s’agit vraiment d’un animal qui peut être facilement submergé par les émotions. Lorsqu’il a peur, il a des réactions hors de contrôle. Le cheval peut ainsi s’affoler naturellement. Dans certains cas où ces animaux sont en contact direct avec un élément non familier ou un changement radical dans sa routine quotidienne, son comportement peut passer du calme à une vraie tempête. Votre cheval réagit nerveusement face à une nouvelle situation ou de nouveaux objets dans l’écurie ? Que faire pour le calmer ? Sachez que des mesures particulières doivent être entreprises pour éviter que votre cheval ne se blesse lorsqu’il est dans des moments de nervosité.

 

Astuce 1 : Attirer et contrôler l’attention de son cheval

 

Lorsque votre cheval est dans une phase totale de nervosité en voyant un objet ou en entrant dans un environnement nouveau pour lui, il faut que vous capter son attention. Il faut savoir que les équidés n’ont la possibilité que de se focaliser sur une seule chose à la fois. Dans ce genre de situation, l’astuce est donc d’attirer rapidement son attention vers vous. Afin d’éviter qu’il se concentre vers l’objet ou sur l’environnement qui l’effraie, le fait d’avoir son attention le divertit et occupe ses pensées. Comment faire pour détourner l’attention de son cheval ? Est-ce une opération assez complexe ? Vous pouvez par exemple le faire marcher en cercle pour focaliser sa concentration ailleurs. Vous éloignerez ainsi sa pensée de l’objet qui le terrorise. Il faut bien faire attention aux objets que vous placez dans le box de votre animal, car il peut s’affoler facilement et par toutes choses inconnues.

 

Astuce 2 : Observer ce qui affole son cheval et le rapprocher de cet élément

Que ce soit un changement d’environnement ou l’installation d’un nouvel objet dans son box, le cheval sera facilement enclin à des comportements nerveux. Le mieux est de toujours observer quel est l’élément qui perturbe son cheval ? Par exemple, si vous prenez un autre chemin que vous n’avez pas l’habitude de prendre avec votre équidé, cela peut se transformer en un facteur entrainant une forte nervosité chez votre animal. Il est donc important de limiter le plus possible les changements dans les habitudes de votre compagnon.

 

Afin d’enlever le stress subit par votre cheval, après que vous ayez examiné la source possible de sa peur, vous devez diriger votre animal vers cet élément perturbateur. Adoptez les bons gestes afin de ne pas laisser votre cheval s’enfuir lorsque vous lui montrerez l’élément perturbant ! En premier, contrôlez les rênes pour diriger parfaitement le nez de votre animal vers l’élément effrayant. Cela lui permet également de ne pas se sentir trop priver de tout mouvement. Deuxièmement, vous devez le laisser un peu reculé lorsqu’il ne se sent pas à l’aise devant la source du problème. Notez que vous devez tenir fermement les rênes afin qu’il n’ait pas la possibilité de s’échapper s’il en ressent le besoin.

 

Attention, les gestes à éviter quand son cheval est nerveux

Parmi les différents gestes à ne surtout pas faire lorsque votre cheval est neveux, citons le fait de ne surtout pas le fouetter. Il est fortement déconseillé de le fouetter. Il faut savoir que la peur qu’il ressent est tout à fait naturelle. Notez également qu’un cheval a des réactions rapides quand il est face à un danger ou quand on le bat. Le mieux est de toujours anticiper la source de sa peur et l’aider à combattre celle-ci. Si vous avez du mal à vous en sortir face à la situation, il est préférable d’appel un professionnel en la matière comme un dresseur de cheval. Cet expert dans les comportements des équidés peut aider votre animal à combattre ses craintes.

 

Vous ne devez pas tirer fortement sur sa longe lorsqu’il se cabre. Ce genre de geste peut amener votre cheval à riposter et vous blesser ainsi que se blesser par la même occasion. Faites toujours attention au comportement de votre animal équidé lors qu’il est nerveux. Il peut vous mettre un grand coup de sabot ou vous mordre. C’est instinctif chez eux ! Alors, prenez garde et soyez vigilant dans les situations de grande nervosité de votre équidé.

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.