Quels sont les dangers d’une clôture électrique pour chien ?

Les chiens figurent parmi les animaux les plus aventureux, d’où la nécessité d’une clôture dans sa propriété. Ce dispositif permet de délimiter le territoire accessible au chien. De nombreuses personnes optent pour la clôture électrique, une option qui fait souvent polémique. Pourtant, elle améliore l’éducation de nos amis canins. Quels sont les avantages des clôtures électriques pour chien ?

Pourquoi opter pour une clôture électrique pour chien ?

La fonction d’une clôture électrique consiste à délimiter le périmètre dédié à l’animal. De par la force de dissuasion de l’installation, le chien ne s’aventure pas sur la route, à proximité de la piscine ou autre. Autrement dit, les risques de fugue sont moindres, voire quasiment nuls. Dans le cas des chiens nordiques ou fugueurs, un grillage classique ne suffit pas. Celle-ci devrait être électrifiée afin de dissuader toute tentative de fuite. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir, car les modèles de nos jours sont sans dangers.

La clôture électrique pour chien présente de nombreux avantages, à commencer par sa durée de vie. Il s’agit d’une installation économique et assez simple d’utilisation. En pratique, la clôture électrique est modulable à souhait. Exit les tentatives de fugue, votre chien pourra se promener dans le jardin librement, tout en sachant qu’il ne devra pas s’éloigner. Dans la plupart des cas, la clôture électrique est utilisée en renfort d’un grillage standard ou d’un obstacle.

Comment fonctionne une clôture électrique pour chien ?

Le principe d’une clôture électrique est simple : empêcher le chien de fuguer. La mise en place d’un tel dispositif requiert néanmoins quelques contraintes techniques. Il faudra, dans un premier temps, enterrer un fil d’antenne invisible. Celui-ci permet de délimiter le périmètre. Quant au chien, il peut être équipé ou non d’un collier anti-fugue. Comme on peut le voir sur le site de Polytrans, cet accessoire intègre un émetteur électrique qui émet un bip lorsque le chien s’éloigne un peu trop. Ensuite, un choc électrique est envoyé dès que le chien dépasse les limites.

Si vous optez pour une barrière électrique invisible, nous vous conseillons d’y apposer des repères comme une clôture ou des fanions. Le chien comprendra assez vite qu’il ne faut pas aller au-delà des limites prédéfinies.

clôture électrique pour chien

Quels sont les inconvénients d’une clôture électrique pour chien ?

L’utilisation d’une telle installation implique quelques contraintes. Il faut savoir qu’une clôture électrique se révèle inutile si elle est utilisée seule. Prévoyez un grillage ou un obstacle pour bloquer l’accès direct à la structure électrifiée. Dans un second temps, le fil électrique ne doit pas toucher une haie ou des arbustes environnants. Il convient d’installer des isolateurs ou des piquets pour éviter tous risques d’incidents.

A lire aussi  5 aliments qui sont toxiques pour votre chien

De plus, la clôture électrique est déconseillée aux chiens épileptiques. Quoi qu’il en soit, le dispositif délivre une énergie électrique relativement faible (une dizaine de joules), donc sans danger pour la santé de l’animal et des humains. Toutefois, la décharge électrique reste désagréable, d’où l’effet de dissuasion. C’est donc très naturellement que les chiens évitent ce type d’installation. Ils développent un instinct de méfiance vis-à-vis de la clôture électrique.

Clôture électrique : quelles sont les précautions à prendre ?

Malgré l’efficacité de la clôture électrique, celle-ci est déconseillée pour les chiens de petites races. Elle n’est pas non plus indiquée aux chiens qui ont tendance à japper. Le mieux serait de miser sur l’éducation canine auprès d’un comportementaliste spécialisé. Celui-ci vous en apprendra davantage sur les raisons qui poussent le chien à fuguer. À noter que la pose de ce type d’enclos implique une démarche sous conditions. La loi impose au maître certaines restrictions ou obligations. De ce fait, il leur faudra se renseigner auprès du service d’urbanisme de leur mairie avant l’installation de la clôture. Il est également d’usage de prévenir les voisins dans le cadre de la délimitation de la propriété.

Il faut savoir qu’il existe différents types de clôtures pour chiens, dont la clôture traditionnelle qui se décline sous la forme de grillage, de bois ou de mur. La pose est assez simple, néanmoins, la clôture doit être assez élevée pour que le chien ne puisse pas sauter par-dessus. Celui-ci pourrait aussi creuser en dessous pour tenter de fuguer. Autrement dit, le choix de l’installation se fera en fonction de la taille de l’animal.

Tenez aussi compte de son caractère ainsi que de la surface du jardin. En effet, la surface à délimiter reste primordiale pour déterminer le type de clôture à privilégier. Si le jardin est suffisamment grand, une clôture en forme de chenil est fortement déconseillée. Prévoyez toutefois une assurance responsabilité civile qui couvrira les éventuels dégâts à autrui engendrés par un chien en fugue.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.