Un animal de compagnie pour vos enfants ? Autant de bienfaits… que de responsabilités

animal de compagnie pour vos enfants

Pour son anniversaire ou pour Noël, comme chaque année, votre enfant demande un animal de compagnie comme cadeau. Le plus souvent, il s’agit d’un chien ou d’un chat. Et cette année, vous êtes à deux doigts de craquer.

Adopter un animal, c’est une expérience unique et magique qui touche toute la famille. Mais il s’agit avant tout d’un engagement à long terme. C’est pourquoi une telle décision ne doit surtout pas être prise à la légère.

Les bonnes raisons d’avoir un animal de compagnie

Avoir un animal de compagnie apporte de la joie et de la bonne humeur dans un foyer. Eh OUI ! La présence des animaux nous calme et nous rassure. Il égaie notre quotidien en nous faisant sortir facilement de la solitude. Vous trouverez des chiots à vendre ainsi que des chats sur des plateformes d’annonces de chiots ou chatons en ligne par région et par race. Vous pourrez ainsi facilement trouver un chiot de race, un éleveur, choisir une race de chien à partir de conseils…

Avoir un animal de compagnie s’avère aussi excellent pour la santé et le bien-être. En effet, avec un animal de compagnie à la maison, vos enfants développeront naturellement leurs défenses immunitaires contre la grippe et le rhume. Ils présenteront également moins de risque d’allergie ou d’asthme, à condition de grandir avec le chien ou le chat. De plus, grandir avec un compagnon de jeu privilégié permettra à votre enfant de se sentir moins seul et d’avoir un ami fidèle. En outre, les animaux responsabilisent les enfants. Parce qu’il doit régulièrement s’occuper de son animal (le nourrir, le caresser, le promener…) et respecter ses besoins, l’enfant développera sa confiance en soi et son sens des responsabilités.

Pour les plus grands, avec les jeux et les balades, vous faites déjà des exercices physiques. Un bon moyen pour garder la ligne et rester en forme.

A lire aussi  Pourquoi et Quels animaux pour l'entreprise ?

responsabilites compagnie bienfaits

Un animal de compagnie : une responsabilité à long terme

Au-delà de son côté mignon, câlin et attachant, un animal de compagnie a besoin que vous vous occupiez de lui en tout temps. Il ne s’agit pas d’un animal en peluche que vous pouvez mettre dans un panier durant des jours. Entre les promenades, l’éducation, les soins vétérinaires, l’alimentation et le nettoyage, il y a plusieurs responsabilités à honorer.

Dès son plus jeune âge, vous devez apprendre à votre enfant comment bien éduquer un chaton, un chiot ou d’autres animaux de compagnie. Une éducation canine dès l’âge de 3 mois lui permettra notamment d’apprendre la vie en société et de s’imprégner de l’environnement familial. Il faudra par exemple lui apprendre la propreté, les interdictions, le coin-repas, le coin repos, etc. Dans tous les cas, il va falloir vous armer de patience. Comme avec les enfants !

L’animal de compagnie idéal pour un enfant

Chien, chat, oiseau, poisson, lapin, hamster, cochon d’Inde, tortue, reptile, furet, rat… Vous avez l’embarras du choix quant à l’animal de compagnie à offrir à votre enfant. Cependant, pour un choix judicieux, vous devez prendre en compte certains facteurs. On cite notamment :

  • les différentes dépenses occasionnées par votre animal de compagnie (vaccins, soins, jouets, litière, brosse…)
  • votre disponibilité pour éduquer l’animal
  • votre présence à la maison
  • la présence de maladies chez certains occupants de la maison

Gardez toujours bien à l’esprit que même si vous souhaitez faire plaisir à votre enfant, vous devez avant tout penser au bien-être de l’animal que vous comptez accueillir à la maison. Si vous n’êtes pas en mesure de lui apporter tout ce dont il aura besoin, mieux vaudra vous tourner vers un autre animal ou différer votre surprise.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.