Conception d’écuries : 3 façons d’allier bien-être et performance du cheval

Vous envisagez d’aménager une écurie pour abriter un ou plusieurs chevaux ? Le bien-être et la sécurité de ces animaux et du personnel doivent déterminer le type d’aménagement à réaliser. Les conditions de vie des chevaux sont en effet un élément clé à considérer. Par conséquent, chaque détail doit être pris en considération : le matériel, les soins, la stabilité de l’environnement… Dans cet article, vous trouverez des conseils d’experts sur la meilleure façon d’organiser votre écurie.

Investissez dans du matériel et des équipements de qualité

Pour commencer, il est impératif d’investir dans des équipements de qualité, adaptés à la morphologie du cheval. Pour la selle, l’idéal est d’en tester plusieurs avant de faire votre choix. Il convient de noter qu’une mauvaise selle en cuir est toujours moins optimale qu’un excellent modèle en synthétique.

Par ailleurs, vous devez disposer de plusieurs tapis de selle adaptés à la selle et au corps du cheval. Les amortisseurs ne sont pas obligatoires. En principe, si vous avez une selle qui convient parfaitement à votre animal, vous n’en aurez pas besoin. Procurez-vous aussi du matériel tel que des rênes, un mors et un fil et une muserolle. Le choix de la muselière doit être déterminé par la bouche du cheval.

Enfin, n’oubliez pas les protections de travail. Tous les cavaliers n’en portent pas, mais en fonction de la discipline, elles serviront à protéger les membres du cheval. Vous pouvez ainsi acheter des guêtres coquées pour les antérieurs (ou fermées si vous pratiquez beaucoup l’équitation d’extérieur ou le cross-country) et une paire de cloches. Vous pouvez d’ailleurs trouver plus d’explications sur les sites des fabricants d’équipements pour les chevaux.

équipements équestres

Offrez un environnement sûr et stable à vos chevaux

La stabilisation des sols est bénéfique pour les chevaux, les cavaliers et les propriétaires d’écuries. Elle limite en effet les risques de blessure des animaux en éliminant les surfaces instables, boueuses ou poussiéreuses. Les chevaux pourront dès lors développer leur potentiel dans une écurie sûre et stable, sans danger. Par ailleurs, en stabilisant les sols équestres, vous diminuez la consommation de paille et de litière, car les animaux ne vont plus salir l’aire de travail avec de la boue et de la poussière. De même, vous améliorez l’environnement de travail des cavaliers.

Il existe plusieurs façons de stabiliser les sols dans l’écurie. La technique la plus courante consiste à utiliser des matériaux stabilisants comme du gravier, des pierres ou du sable. Vous pouvez les compacter pour créer un sol stable et durable. Cette option est simple et très accessible, mais requiert un entretien régulier pour maintenir la stabilité.

A lire aussi  Prenez soin de vos animaux avec des produits et équipements haut de gamme

Vous pouvez également renforcer le sol à l’aide de géotextiles ou de membranes de stabilisation. Ces matériaux sont placés en dessous de la surface du sol et forment une couche stable et résistante. Cette alternative est plus coûteuse certes, mais est plus durable et demande moins d’entretien. Enfin, des produits chimiques peuvent aider à stabiliser vos sols équestres. On pense notamment aux stabilisateurs de sol à base de polymères, combinés au sol existant pour obtenir un sol stable.

Mettez en œuvre des soins préventifs quotidiens

Enfin, pour que votre cheval évolue dans les meilleures conditions et soit à l’abri d’éventuelles maladies, il est impératif de lui prodiguer des soins de base au quotidien.

Pansez le cheval après la pratique

Le pansage du cheval avant et après l’effort est d’une importance capitale. Il consiste à brosser et à nettoyer l’animal pour éliminer la poussière et les poils superflus, mais aussi les parasites. Ce sera aussi l’occasion de passer un moment agréable avec votre animal. De plus, vous pourrez repérer les éventuels petits maux dont souffre ce dernier.

Analysez les pieds et les sabots

L’analyse des pieds et des sabots du cheval doit se faire de la même manière que le pansage, après l’exercice ou la balade. Ils doivent aussi être brossés pour éliminer les salissures accumulées. Le brossage vous aidera d’autre part à vérifier l’état des sabots du cheval. Pour précision, ceux-ci doivent être ferrés régulièrement pour éviter les blessures et protéger la corne. La fréquence recommandée par les experts pour cette tâche est de 6 semaines au plus. Si vous ne disposez pas des compétences et des connaissances nécessaires pour ferrer votre cheval, alors nous vous conseillons de faire appel à un maréchal-ferrant.

Vaccinez votre cheval

Enfin, faites vacciner votre cheval pour prévenir les problèmes de santé. Certains vaccins sont obligatoires s’il participe à des compétitions ou se trouve dans un centre équestre. Les vaccins obligatoires pour les étalons sont notamment ceux contre la rage, la grippe, le tétanos et la rhinopneumonie. Ces vaccins permettent de protéger les chevaux contre certains risques et pathologies, mais aussi de prévenir la propagation d’épidémies.

Vous avez à présent les clés pour aménager convenablement votre écurie et accueillir vos chevaux. N’oubliez pas de faire un massage de leurs membres de temps à autre, surtout après l’activité !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.