Mon lapin tremble, est-ce normal

lapin qui tremble

Même s’il ne figure pas dans le top 3 des animaux de compagnie préférés des Français, le lapin séduit tout de même un grand nombre de foyers. En effet, il s’agit du troisième animal de compagnie le plus répandu dans le monde.

Il convient de noter que l’élevage d’un lapin est beaucoup plus contraignant par rapport à un chat ou un chien. Outre l’obligation de lui aménager un espace, il faut savoir que cet animal n’est pas très expressif dans la souffrance. Un lapin qui tremble est donc un comportement à prendre au sérieux.

Un animal qui sait cacher sa douleur

Dans son élément naturel, le lapin constitue une proie privilégiée pour de nombreux prédateurs, dont l’homme. C’est pourquoi son instinct le pousse à adopter un comportement le plus normal possible même s’il est malade ou blessé.

De cette façon, il n’apparaît pas affaibli aux yeux de ses prédateurs et risque moins de se faire repérer. En effet, s’il affiche son état de faiblesse, il signe son arrêt de mort.

Cela explique donc pourquoi le lapin est assez peu expressif en cas de souffrance. Il est donc relativement difficile pour son propriétaire de déceler les signes d’une blessure ou d’une maladie chez son lapin.

Tremblement : un signe à suivre de près

Il est possible que votre lapin tremble quand il mange. Il s’agit généralement de tremblements visibles sur le dos. Il ne faut pas vous alarmer si cela arrive, car il ne s’agit pas d’un signe de sa mauvaise santé.

En fait, ces tremblements traduisent un stress chez votre animal favori. S’ils sont systématiques et fréquents, les spécialistes estiment que cela est dû à un rapport compliqué par rapport à la nourriture.

Cela survient surtout chez les lapins qui ont dû se battre pour leur nourriture, par exemple quand les points d’alimentation ne sont pas suffisant par rapport au nombre de lapins, ou à cause d’une mauvaise cohabitation ou encore à cause de la présence d’un lapin dominant très brutal.

A lire aussi  Comment obtenir une cage à lapin pas cher

Il est encore possible que les lapins victimes de ces tremblements aient été privés de nourriture, comme c’est le cas des individus négligés ou errants. Quand votre lapin va comprendre qu’il n’est plus obligé de se battre pour avoir de la nourriture et qu’il est rassuré que la nourriture est disponible en quantité suffisante, les tremblements vont s’estomper petit à petit.

Mais il est également possible qu’ils ne disparaissent jamaos complètement et que votre lapin continue toujours de trembler un peu au moment de manger.

Cas du tremblement ponctuel

Vous constatez que votre lapin tremble du dos lorsqu’il va manger ? Pas de panique. Cela signifie qu’il est impatient et tout joyeux de savourer un bon repas. Il adore donc la nourriture que vous lui donnez et il tremble de joie.

Ces tremblements peuvent se produire uniquement sur une petite zone au-dessus de la queue de l’animal ou sur l’ensemble de son arrière-train. Il est même possible qu’ils s’accompagnent de gargouillements. Dans ce cas, il n’y rien à faire parce que votre animal est tout simplement content de sa nourriture !

Le tremblement accompagné d’autres symptômes

Il peut arriver que votre lapin tremble alors qu’il n’est pas l’heure du repas. Ces tremblements peuvent s’accompagner de divers symptômes qui doivent vous alarmer et vous obliger à emmener immédiatement votre boule de poil chez un vétérinaire.

Il peut s’agir de difficulté de respiration, de respiration rapide, de petits cris, de petits gémissements, de grincement de dents, de perte d’appétit, de dos voûté, de l’absence de crottes, de crottes de très petite taille, de comportement agressif vis-à-vis de vous ou des autres lapins, de saignements, de mauvaises odeurs, etc.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.