Comment assurer votre cheval ?

Nombreux sont les Français qui achètent des chevaux, gardés en pension/demi-pension dans un centre dédié ou encore dans un pré privé. Dans le cadre de cet achat, il est aussi important de se poser des questions sur la souscription d’une assurance. Le fait de posséder un cheval présente bon nombre de risques : maladies, vol, blessures… Découvrez dans cet article comment faire afin d’assurer votre cheval.

Les différentes assurances santé pour votre cheval

Dans l’univers de l’assurance maladie pour cheval, il existe divers contrats proposant différents niveaux de remboursement.

Il y a d’abord le contrat mortalité qui est le plus basique. Grâce à lui, vous profitez d’un remboursement de la valeur de votre cheval si celui-ci meurt suite à un accident ou à une maladie. La valeur de l’animal est établie sur simple déclaration de votre part auprès de la compagnie d’assurance.

On distingue aussi le contrat frais vétérinaires qui permet d’obtenir un remboursement partiel ou total des frais de santé dans le cadre d’un sinistre : maladie, opération, accident… Les frais courants comme le vermifuge ne sont généralement pas inclus dans le contrat.

Quant au contrat responsabilité civile, il est d’une importance capitale pour toute personne qui possède un cheval. Il vous assure une couverture dans le cas où votre cheval causerait des dommages à une personne ou à une chose. L’assureur va ainsi prendre en charge les dommages matériels et immatériels ayant été causés par l’animal.

cheval assurance

Comment trouver la meilleure assurance santé pour cheval ?

Pour contrer les maladies générales chez le cheval, vous devez trouver une assurance santé adaptée. Retenez que l’assurance responsabilité civile est le strict minimum pour un propriétaire de cheval, même si celui-ci est en pension dans un centre équestre ou un haras.

A lire aussi  Comment calmer un cheval nerveux?

Pour définir la meilleure assurance santé pour cheval, nous vous conseillons de prendre en compte vos besoins. Il s’agira de vous poser des questions sur la couverture (assurer le cheval seulement, et vous également ?), mais aussi sur les garanties indispensables et la valeur du matériel d’équitation dont vous disposez. Le transport de votre cheval ainsi que la fréquence sont aussi des points à prendre en compte au moment de définir vos besoins.

Une fois que vous avez établi vos besoins, vous devrez comparer les assurances équitation proposées. Nous vous conseillons de demander plusieurs devis et de faire attention aux critères suivants : les garanties de base et les garanties optionnelles, les plafonds d’indemnisation, les éventuelles franchises, les exclusions de garantie…

Quels vaccins pour prévenir les maladies de votre cheval ?

Pour éviter la propagation des différentes maladies des équidés, il est obligatoire de vacciner votre cheval.

Ce vaccin est celui contre la grippe équine qui est une maladie virale et contagieuse. La transmission se fait par voie respiratoire et la maladie peut être fatale pour les poulains, avec une possibilité de complications pulmonaires. La durée de convalescence est généralement longue et estimée entre plusieurs semaines et plusieurs mois.

Quant aux vaccins facultatifs, ce sont notamment les vaccins contre le tétanos, la rhinopneumonie, ou encore la rage (plus obligatoire depuis 2003).

Vous savez à présent comment faire pour assurer votre cheval dans les meilleures conditions. N’oubliez pas que plus les garanties sont nombreuses et plus le niveau de couverture sera important.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.