Cheval qui boîte : quelles sont les causes ?

La locomotion fait partie des aspects fondamentaux de la vie du cheval. Lorsque ce dernier souffre de certains maux tels qu’une lésion ou une inflammation, sa mobilité peut être affectée. Les causes sont multiples et peuvent être bénignes ou malignes. Le traitement de la boiterie est assuré par le vétérinaire équin. Alors, quelles sont les causes de boiterie les plus fréquentes chez le cheval ?

La boiterie causée par le syndrome de podotrochléaire

Le syndrome podotrochléaire ou naviculaire se traduit par une inflammation qui s’étend de l’os naviculaire aux tissus mous notamment le ligament, le tendon et la bourse. Il constitue l’un des principaux facteurs de boiterie chez le cheval.

Pour établir un diagnostic, il vous faudra vous rendre dans un cabinet vétérinaire ou prendre rendez-vous sur www.michaeldancot.com auprès d’un vétérinaire équin. Il fera passer un examen locomoteur complet à votre cheval pour identifier le ou les membres atteints. Une analyse complémentaire de radiographie pourra être réalisée pour parvenir au diagnostic final.

Malheureusement, le syndrome naviculaire ne dispose pas de remède. Néanmoins, un traitement sera administré à votre cheval pour atténuer la douleur et ainsi améliorer la motricité du ou des membres atteints.

L’arthrose du cheval

Cette pathologie est caractérisée par une dégénérescence articulaire localisée au niveau du cartilage. Elle crée une réaction inflammatoire du cartilage, principal amortisseur, entraînant une vive douleur pendant les déplacements.

Cheval qui boîte, rendez-vous chez un vétérinaire équin

Maladie ordinairement associée aux chevaux âgés, l’arthrose peut toucher de jeunes chevaux qui sont exposés à de durs travaux ou à de longues périodes de course. La radiographie est la méthode la plus efficace pour diagnostiquer une arthrose. Un traitement sera administré à votre cheval pour soulager la douleur.

L’arthrose est une maladie incurable et récidiviste pouvant accélérer la mise au repos définitif du cheval. Afin de renforcer l’articulation, vous pourrez recourir aux services d’un maréchal-ferrant qui réalisera une ferrure adaptée lui permettant d’exécuter ses tâches plus confortablement.

A lire aussi  Prenez soin de vos animaux avec des produits et équipements haut de gamme

La seime, fissuration du sabot

Il s’agit de l’apparition de fissures, de cassures et de craquelages sur la paroi du sabot. S’en suit une dislocation de la corne du sabot qui engendre des douleurs ainsi que des saignements dus à la compression exercée par les fentes sur les muscles. Dans ce cas, le traitement est assez simple et consiste à procéder au pansement de la plaie. Suite à cela, un fer orthopédique sera nécessaire pour équilibrer et distribuer équitablement la pression sur l’entière surface du sabot.

Le sabot du cheval prend généralement du temps avant de se régénérer. Il faut tout au moins un mois avant qu’un 1 cm de la corne soit régénéré. Nous vous conseillons d’éviter les activités trop épuisantes au cheval lors de sa convalescence.

La présence d’abcès dans la sole

L’abcès chez votre cheval peut être causé par un clou ou par une meurtrissure de la sole. Plusieurs autres facteurs peuvent être à la base de l’apparition de l’abcès. En raison de sa localisation, seul un vétérinaire équin est autorisé à pratiquer le drainage de l’abcès. C’est une infection qui est traitée simplement par le drainage de l’abcès et l’administration d’antibiotiques pour éradiquer toute possibilité de propagation bactérienne.

Le vétérinaire équin, grâce à son savoir-faire, est le spécialiste vers lequel vous devez vous tourner, lorsque votre cheval fait face à des difficultés de mobilité. Il vous assure un suivi sérieux et optimal de votre animal et dispose des équipements nécessaires pour réaliser des examens (IRM ; scanner, scintigraphie osseuse) afin de trouver la solution au mal qui affecte votre cheval.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.