Le mors est-il douloureux pour le cheval ?

mors cheval douloureux

Le mors, accessoire bien connu dans l’univers de l’équitation, soulève aujourd’hui des polémiques parmi les fans des chevaux. Au centre des divergences, les douleurs que provoquerait le mors sont indexées. Qu’en est-il réellement ?

Le mors : un fardeau pour le cheval ?

Le mors est un accessoire qui permet de contrôler la vitesse et la direction que prend un étalon ou une jument. Comme beaucoup d’équipements en équitation, il a un impact sur le comportement de l’animal. Cependant, le cheval ne ressent pas systématiquement des douleurs en le portant. Un étalon peut ressentir certes des malaises au début de son dressage, mais il s’y habitue très vite.

Il existe deux conditions dans lesquelles le mors est douloureux pour les chevaux. Il faut donc les éviter. Premièrement, un mors mal ajusté est responsable de douleurs et de blessures chez l’animal. De plus, même lorsque l’objet est bien placé, une agressivité de la part du cavalier peut occasionner des douleurs.

Pour cela, manipulez les rênes de votre monture avec plus de souplesse et de finesse. C’est parfait pour détendre l’animal. Pour vous mettre vous aussi dans de bonnes conditions pour la pratique de l’équitation, vous pouvez accompagner fièrement votre cheval en portant un joli collier acheté sur https://monde-du-cheval.com ou un pendentif avec un motif mors de votre choix. Vous devez également choisir un mors de grande qualité. Ci-dessous, nous vous donnons quelques indications pour bien sélectionner le bon mors.

le mors est il douloureux pour le cheval

Comment déterminer la bonne taille du mors pour votre cheval ?

Pour un début, nous vous suggérons de mesurer la bouche de l’étalon avec un morceau de ficelle. Il faut dans un premier temps faire un nœud avec le fil avant de le faire passer dans la bouche de l’animal. Ceci se fait en partant d’une extrémité des lèvres vers l’autre. Ensuite, il faut utiliser un marqueur (stylo, ruban) pour marquer l’endroit de sortie de la ficelle. La distance entre le nœud et le marquage détermine la taille du mors idéal pour votre équidé. Les mors évoluent en taille de 0,6 cm, soit un quart de pouce.

A lire aussi  Comment calmer un cheval nerveux?

Observez également la bouche de l’animal après lui avoir placé l’équipement. Un mors adapté tient parfaitement dans la bouche du cheval. Lorsqu’il est trop court, il appuie et frotte les lèvres de l’animal. Quand il est trop long, on remarque un excédent de métal de chaque côté des lèvres.

Quelques autres critères pour choisir le bon mors

L’épaisseur est un des premiers critères à considérer. Un mors plus fin optimise les réactions de l’animal, mais d’un autre côté, il ressent plus de pression. Pour cela, nous recommandons des mors plus épais sur de jeunes chevaux. Pour apporter plus de confort à l’animal, le choix de l’embouchure est important. Du mors droit au mors à brisure simple en passant par les mors à rouleaux, de nombreux modèles existent pour répondre aux besoins de votre compagnon de course. En ce qui concerne la matière, il est recommandé de choisir un mors en acier inoxydable. Il ne rouille pas et a un goût assez neutre qu’apprécient les équidés bien dressés.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.